• Smart Home IC

Renforcer la sécurité électronique de votre Smart Home


La Smart Home permet des améliorations notables de notre sécurité, de notre confort ainsi que des économies d'énergie appréciables, notamment en rénovation.

Tous cela se réalise à l'aide d'objets connectés (détecteurs, caméras, serrures...), disposants chacun de possible(s) faille(s) de sécurité. Il s'agit d'ailleurs d'une des plus importante crainte des utilisateurs pour l'adoption des technologies de la Smart Home, avec l'usage des données personnelles.

Le risque zéro n'existant pas, vous pouvez néanmoins grandement limiter les difficultés en adoptant un certain nombre de mesures dans la conception de votre Smart Home.

Nous vous livrons certaines de nos pratiques :

- Pas d'usage du Wifi pour notre installation. Nous préférons d'autres protocoles (Zwave et EnOcéan notamment) moins "courants". Comprendre par là que moins de personnes disposent des compétences pour s'introduire dans ce type de réseaux. La dernière version du protocole Zwave intègre dorénavant le chiffrement des échanges, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Vous pouvez lire ce court article de l'usine digitale sur un exemple de prise intelligente wifi disposant de divers failles de sécurité.

- Conséquence : si l'utilisateur souhaite une caméra, nous conseillons une version ethernet plutôt que wifi.

- Pas de serrures électronique. Malgré les atouts de ces dispositifs, nous n'avons pas encore trouvé une version suffisamment bien protégée. Rappelons qu'aucune serrure classique n'est inviolable, il faut juste de plus en plus de temps à un bon cambrioleur pour la forcer, ce qui va finir par dissuader la plupart d'entre eux. La serrure connectée doit être physiquement ET électroniquement difficile à forcer. Cet autre article, toujours de l'usine digitale, fait un retour sur une série de tests de sécurités peu concluants.

- Une installation cohérente, et autonome du "cloud" (donc de serveurs nécessitant une connexion internet pour fonctionner) pour son utilisation courante. Multiplier les passerelles différentes (exemple un thermostat NEST et des ampoules Philips HUE) et les faire communiquer ensemble par un service externe (type IFTTT), cela va augmenter vos risques.

- Si le budget le permet, la protection de l'installation en cas de coupure de courant (installation d'un onduleur), voir de la ligne téléphonique (carte GSM spécifique, soit un coût mensuel en plus) permettra de rendre la tâche d'un éventuel pirate encore plus compliquée.

L'usage du wifi pour quelques équipements complémentaires étant toujours tentant, il faudra dans tous les cas veiller au bon paramétrage du réseau wifi de l'utilisateur : à minima pas de clé WEP, ni de mot de passe trop court.

#WIFI #Zwave #SmartHome #maisonconnecté #ObjetsConnectés

Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram

© 2016-2020 Smart Home immobilier Conseil.