Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram

© 2016-2019 Smart Home immobilier Conseil.

Bien préparer sa demande de prêt immobilier

January 9, 2018

 

Lorsque vous débutez votre recherche d'un nouvel appartement ou d'une nouvelle maison, il est nécessaire d'anticiper l'obtention du crédit immobilier, et ce dans les meilleures conditions possibles.

 

Nous vous proposons quelques conseils tirés de nombreuses expériences :

 

1- Comprendre les attentes des banques

Globalement, une banque ne vous prêtera que si vous présentez pour elle un risque acceptable (refus/acceptation), et de la qualité de ce risque dépendra le taux de votre prêt.

Pour cela, elle a besoin de vous connaître et surtout de connaître votre comportement : combien gagnez vous évidemment, mais aussi :

- Vos revenus sont-ils, comme votre prêt, attendus sur le long terme? D'où les difficultés des CDD et parcours chaotiques par exemple. Votre employabilité (niveau d'étude, expérience...) est également importante.

- Quel est votre train de vie, vos finances sont elles saines (je ne dépense pas plus que je ne gagne), épargnez vous? D'où les demandes de relevés de banques sur les trois derniers mois par exemple.

- Quelle est la logique de votre investissement : devenir propriétaire de sa résidence principale? Faire un investissement locatif? Dans les deux cas un professionnel pourra juger du risque de votre investissement. Un investissement locatif dans une ville disposant d'un marché locatif plus bien plus faible que votre prévision de loyer se retournera donc contre vous.

- La banque peut-elle attendre une relation de long terme avec vous? Question importante car les prêts immobiliers ne sont pas les produits les plus rémunérateurs pour les banques.

 

En conclusion sur ce volet, vous devrez faire preuve de transparence et transmettre aux banques les renseignements nécessaires et utiles à votre dossier : un client pouvant transférer divers comptes et produits d'épargnes est par exemple plus attractif. N'hésitez pas à compléter des éléments qui pourraient rassurer la banque si vous en avez (patrimoine familiale...).

 

2- Anticiper les demandes des banques :

- Quelles sont les caractéristiques de votre projets et votre besoin de financement? Quelle sera votre taux d'effort annuel (vos remboursement de prêts sur un an divisé par vos revenus récurrents annuels). un taux maximal de 33% est généralement accepté par les banques, mais il peut monter en fonction de vos revenus et de vos capacités réelles d'épargnes.

- Les banques vont vous demander les relevés des trois derniers mois de tous vos comptes : donc à minima vous éviterez les découverts pendant cette période.

- Prenez connaissances de cet article de Challenge sur les astuces pour convaincre les banques.

- Creusez le sujet pour comprendre la terminologie utilisée par les banques, les différentes aides ou prêts aidés qui peuvent vous être utiles, les garanties à mettre en place... Vous pouvez utilisez pour cela un site spécialisé avec des guides détaillés comme celui du Guide du Crédit.

 

Et préparer vos pièces (définition de votre projet, bulletins de salaires, relevés de comptes, attestation de propriétés, avis d'imposition...) en vue de vos rendez vous : un emprunteur organisé inspire bien plus confiance.

 

3- Faites jouer la concurrence :

- Allez voir votre banque et négociez avec elle. Avantage, elle vous connaît très bien grâce à vos historiques de relevés. Inconvénient : la quasi-totalité des banques réserve leurs meilleures offres aux nouveaux clients, ce que vous n'êtes pas.

- Prenez un courtier en crédit. C'est pour ainsi dire indispensable.  Il challengera la ou les banque(s) avec qui vous aurez choisi de négocier en direct en vous proposant l'établissement capable d'offrir la meilleure offre à votre profil. C'est également un conseil soumis au secret bancaire. La loi ne lui permet pas de vous demander des honoraires si in fine vous ne retenez pas la proposition qu'il vous fera, vous n'avez donc aucun risque.

Un point important néanmoins : choisissez un courtier de qualité et de bonne réputation professionnelle car son rôle sera déterminant. Rencontrez le (évitez les courtiers en ligne pour qui n'attribue pas de conseiller unique à votre dossier), vérifiez son expérience (le stagiaire n'est pas là pour vous conseiller). Si possible, faites jouer vos réseaux pour identifier un courtier ayant donné satisfaction.

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Le chantier de notre Smart Home Lyon Tête d'Or en accéléré

September 19, 2018

1/2
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives