• Smart Home IC

Test de la commande vocale d'une Smart Home


Crédit photos - Smart Home IC 2017

Le contrôle vocal de la Smart Home est voué à se développer rapidement. Aucun dispositif n'étaient encore commercialisés en France récemment, mais la situation a changée : Apple vient en effet d'intégrer l'application "Domicile" avec son pilotage par la voix via Siri dans son iOS 10.

C'est cette solution que nous avons choisie pour tester l'intégration de la reconnaissance vocale sur une Smart Home.

Pour cela, deux solutions s'offraient à nous :

- utiliser des produits compatibles "HomeKit" d'Apple. Il y en a de plus en plus, mais ils ne couvrent pas encore toutes les applications de la Smart Home. Nous souhaitions également rester dans un écosystème le plus ouvert possible. Nous avons cependant utilisé quelques ampoules "Philips Hue" avec la dernière version de leur concentrateur, équipé d'une puce compatible HomeKit.

- Utiliser une box domotique du marché intégrant un pont logiciel avec "HomeKit". Il en existe plusieurs, et nous avons fait l'essai avec le contrôleur Eedomus puisqu'il vient d'ajouter la compatibilité HomeKit dans sa dernière mise à jour. L'avantage est que nous restons sur un système très ouvert, pilotable par sa propre interface (mais pas vocalement) depuis un appareil Androïd ou windowsPhone.

Pour ceux que les détails technique de cette intégration intéressent, rendez vous au point 5 du FAQ de notre support.

L'objet de cet article est plutôt de vous faire état des fonctionnalités.

Tout d'abord, la création du lien entre le contrôleur et votre iPhone est plutôt facile en suivant les consignes du fabricant de l'Eedomus.

La création de l'interface sous iPhone, via l'application "Domicile" est des plus simples, comme nous pouvions nous y attendre avec Apple.

Première constatation en terme de fonctionnalité : HomeKit n'arrive pas à reprendre toutes les fonctionnalités domotique de la box. Les éclairages, les relevés de températures ou d'humidité sont bien reconnus, mais pas le chauffage électrique dans notre cas, ni les fonctionnalités d'alerte incendie, inondation, alarme ou relevé d'énergie. Cela à l'intérêt de simplifier l'interface certes, mais nous perdons beaucoup d'informations.

Seconde constatation qui complète la précédente : l'interface Apple (à droite ci-dessous) est plus simple et facile à paramétrer que celle de l'Eedomus à gauche (qui est déjà très bien), mais elle ne peut pas la remplacer car elle ne permet pas de piloter toute les fonctions disponibles dans cette configuration.

Et la commande vocale?

Et bien, elle marche plutôt bien, du moins si vous arrivez à vous faire comprendre correctement de Siri.

Vous lancer la reconnaissant vocale en activant Siri par un appui long sur le bouton "Home" de votre iPhone, ou avec la phrase clé "Dis Siri" si votre iPhone est branché (recharge).

​Quelques exemples d'ordres simples :

"Dis Siri"... "Allume le Salon" vous permettra par exemple d'allumer toutes les lampes du salon d'un seul ordre.

"Dis Siri"... "Allume toutes les lampes" et toute la maison s'illumine.

"Dis Siri"... "Allume la lampe du canapé" et la lampe concernée s'illumine si vous avez pris soin de l'appeler "lampe du canapé"

Le système est intéressant car il ne nécessite pas d'ouvrir l'application domicile : la commande vocale est une autre façon de donner des ordres à votre Smart Home.

Alors quelles sont à ce jour les principales restrictions de ces commandes vocales? Nous en avons détecté plusieurs :

- Les limites de Siri. Si elle comprend bien nos demandes en français, il faut rester sur des ordres simples. "allume la salon et la cuisine" n'est pas encore compris par exemple, il faut demander d'allumer le salon, et refaire une demande pour la cuisine. Mais Siri s'améliore régulièrement, donc nous pouvons tabler sur une capacité grandissante de l'intelligence artificielle à comprendre le langage naturel et plus seulement des ordres simples.

- Le lien avec votre iPhone, qui n'est pas toujours branché alors que cela est indispensable pour un usage sans contact avec la fonction "dis Siri". Apple à régler cette difficulté, mais vous devrez pour cela vous équiper d'un Apple TV de 4ème génération ou d'un iPad supportant iOS 10 branché en permanence sur le secteur.

- Le panel d'appareils que nous pouvons piloter facilement est encore trop réduit. Ce point s'améliore bien entendu également rapidement.

- Les limites physiques de détection de notre voix. Si vous vous éloignez de plus de deux mètres de votre iPhone, ou si il y du bruit, peu de chance que Siri vous comprenne. Mais les équipementiers vont sortir de petits microphones que vous pourrez placer dans différentes pièces pour palier ce (gros) soucis. Un micro portable intégré à votre montre pourrait également être une solution. Le concept n'est donc pas encore totalement mature.

- Les ampoules Philips Hue sont reconnues elles aussi très facilement par "HomeKit" sans passer par la box. Limitation importante pour une installation dans l'existant ou en rénovation : si vous utilisez manuellement un interrupteur classique pour les éteindre (ce qui est courant avouons le), elle ne seront plus alimentées et ne pourront plus être commandées à distance. Autant dire que c'est rédhibitoire ou qu'il faut s'équiper d'interrupteur spéciaux, ce qui en fait une solution plutôt onéreuse. Le soucis doit à priori être levé sur une installation récente qui dispose du neutre à chaque point lumineux, mais nous ne l'avons pas testé.

En conclusion, le pilotage vocal de la Smart Home n'est plus de la science fiction. Il est relativement simple à mettre en place avec le matériel adéquat, et repose sur l'intelligence artificielle des opérateurs comme Apple avec Siri. Il fonctionne plutôt bien et permet par exemple de piloter son éclairage depuis son iPhone sur la terrasse sans avoir à quitter ses invités. Effet de surprise garantit, mais il faudra encore des progrès dans la reconnaissance du langage courant et dans la capture de la voix en toutes pièces pour que cette technologie nous révèle tout son potentiel.

#usage #eedomus #SmartHome #domotique #prospective #Installationdomotique

Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram

© 2016-2020 Smart Home immobilier Conseil.